Actualités

e-learning or not e-learning ?



Difficile aujourd’hui d’y échapper, l’offre de formation en e-learning se démultiplie.

La crise sanitaire a boosté ce phénomène et comme pour le télétravail, les entreprises y voient désormais des avantages.


Et si nous essayions de faire le point sur les avantages et inconvénients du e-learning ?




Commençons par les avantages du e-learning

  • Flexibilité

Aucune obligation en matière d’horaires, de temps ou de rythme d’apprentissage, les apprenants peuvent se former à distance où et quand ils veulent.


  • Réduction des coûts de formation

Pas de frais de location d’une salle ; pas de coûts de déplacement et d’hébergement des stagiaires,


  • Pilotage de l’acquisition des compétences

Dans le cadre d’une formation 100 % numérique, l’ensemble du parcours pédagogique, y compris son suivi, se fait en ligne. De ce fait, en plus de délivrer les supports de cours, la plateforme digitale se charge aussi de collecter toutes les informations liées à la progression de chaque apprenant.


En réduisant les coûts, les entreprises peuvent ainsi former plus de salariés

Tout serait tout rose alors ?


Il y a pourtant quelques inconvénients

  • Sentiment de solitude

Avec ce type de formation, les apprenants se retrouvent seuls face à leur écran. Les possibilités d’échanger avec un formateur ou d’autres participants sont très limitées.

Ceci peut engendrer des baisses de motivation pouvant conduire à des abandons

Toutefois, le développement de nouvelles technologies pédagogiques facilite l’intégration de chats, forums d’apprenants ou classes virtuelles.


  • Formation identique pour tous

Il y a souvent un manque de personnalisation du contenu. En effet, le plus souvent les ressources pédagogiques en e-learning sont standardisées.

  • Absence de mise en pratique

Un parcours e-learning est parfaitement adapté à un apprentissage théorique. En revanche, cette méthode est beaucoup moins efficace quand il s’agit d’apprendre par la pratique.

En effet, il est plus difficile d’enseigner à l’apprenant la manière de réaliser des gestes plus ou moins techniques en s’appuyant uniquement sur du contenu digital. Et surtout, le formateur ne peut voir le geste réalisé. Pour pallier ce défaut le blended learning est adapté car il peut inclure des ateliers pratiques.

  • Les outils numériques

Alors que le présentiel réduit le recours aux outils numériques, ceux-ci sont indispensables pour suivre un apprentissage à distance. Or, cette dépendance de la formation au digital peut être un frein pour certains apprenants. C’est par exemple le cas s’ils ne maîtrisent pas totalement les nouvelles technologies ou ne disposent pas d’une connexion Internet fiable.

Il en est de même pour les formateurs qui doivent maîtriser la plateforme e-learning d’une part, et les outils de conception pédagogique d’autre part.

Notre conclusion


Le e-learning n’est pas la panacée, mais comme auparavant l’enseignement à distance au temps des cours polycopiés envoyés par la Poste, il répond à certains besoins mais il est nécessaire de se poser vraiment toutes les questions avant de se lancer.


Chez AméRel Pro, nous prenons le temps de la réflexion, mais savons déjà que le tout e-learning ne sera pas notre modèle. Nous aimons trop échanger avec vous !

5 vues
ELEMENTS-GRAPHIQUES-LOGO.png